Sélectionner une page

Méthodes d'évaluation de votre entreprise

Méthodes d'évaluation pour votre entreprise 

Dans la pratique, nous séparons les types de modèles d'évaluation en quelques catégories. Nous allons d'abord donner un aperçu de ces catégories, puis nous décrirons les différents modèles d'évaluation au sein de chaque catégorie. En pratique, nous pouvons vous aider à effectuer une évaluation très concise ou détaillée. Une évaluation concise ne serait qu'une vérification rapide pour obtenir une première indication permettant de voir si l'évaluation que vous avez en tête peut être atteinte sur le marché. En fin de compte, c'est le marché qui détermine le prix que vous obtiendrez pour votre entreprise. Ce prix diffère de la valorisation de votre entreprise. L'autre option, que nous préférons, consiste à réaliser un modèle d'évaluation détaillé, spécialement conçu pour votre entreprise et tenant compte de ses caractéristiques uniques.

Les principales catégories d'évaluation sont les suivantes :

  • Bilan basé sur des méthodes d'évaluation
  • Méthodes d'évaluation liées au compte de résultat et au compte de pertes et profits (P&L)
  • Méthodes d'évaluation basées sur les flux de trésorerie
  • Autres types de méthodes d'évaluation

En pratique, nous basons nos évaluations sur différentes méthodes.

Méthodes d'évaluation basées sur le bilan

Les méthodes d'évaluation basées sur le bilan se fondent sur le bilan d'une entreprise. Ce sont les évaluations les plus simples. L'un de leurs inconvénients est qu'elles ne tiennent pas compte de la capacité bénéficiaire de l'entreprise, ce qui intéresse la plupart des acheteurs. Un autre inconvénient est que ces méthodes d'évaluation ne sont pas tournées vers l'avenir. Elles sont basées sur les performances historiques de l'entreprise.

Un aperçu des méthodes d'évaluation basées sur le bilan :

  • Valeur comptable
  • Valeur comptable ajustée
  • Valeur de liquidation

La méthode de la valeur comptable s'intéresse principalement aux capitaux propres actuels de l'entreprise. Elle déduit toutes les dettes du total des actifs et la différence est la valeur comptable de l'entreprise. Pour obtenir cette valeur, on peut également examiner directement les capitaux propres de l'entreprise. Cette méthode dépend, bien entendu, des principes comptables qu'une entreprise a utilisés dans le passé. L'inconvénient de cette méthode est qu'elle ne tient pas compte de la valeur de marché de certains actifs. Par exemple, une entreprise peut avoir déprécié ses camions et ses remorques à des fins comptables. Par conséquent, dans les comptes officiels, ces camions ont une faible valeur. Cela ne reflète pas les prix réels de ces actifs sur le marché. La valeur comptable ajustée évalue tous les actifs (et aussi les passifs) à leur valeur actuelle sur le marché. De cette façon, le bilan est préparé à nouveau, mais maintenant avec les valeurs de marché réajustées. Une fois cette opération effectuée, le total du passif est soustrait de l'actif. La différence restante est la valeur comptable ajustée, qui est l'évaluation de la société.

La valeur de liquidation est limitée à une situation très spécifique, à savoir lorsque l'entreprise prévoit d'être liquidée. Il s'agit fondamentalement de la valeur la plus faible d'une entreprise, car il s'agit le plus souvent de la dernière alternative à laquelle une entreprise aura recours. La valeur de liquidation de l'entreprise est la valeur de l'entreprise si elle est liquidée, c'est-à-dire si ses actifs sont vendus et ses dettes remboursées. Cette valeur est calculée en déduisant les frais de liquidation de l'entreprise (indemnités de licenciement aux employés, frais fiscaux et autres frais de liquidation typiques) de la valeur nette ajustée.

Méthodes d'évaluation liées au compte de résultat (P&L)

Les méthodes de valorisation liées au compte de résultat sont souvent basées sur des multiples. Ces multiples peuvent être basés sur l'EBITDA (ou bénéfice avant impôt). L'EBITDA est l'abréviation de "earnings before interest, taxes, depreciation, and amortization". Les multiples de l'EBITDA peuvent aller de 3 à 7, mais il arrive que les évaluations soient plus élevées. Cela dépend beaucoup du type d'industrie, de la perspective de croissance de la société, de la durée des contrats et de nombreuses autres variables. Il est donc extrêmement difficile de déterminer à quel multiple votre entreprise devrait être vendue sans effectuer une analyse détaillée des acteurs similaires sur le marché, sans comprendre la dynamique du secteur, etc. Nous serons heureux d'en discuter plus en détail avec vous et de vous donner un avis honnête sur la valeur que nous pensons être appropriée pour votre entreprise.

Méthodes d'évaluation basées sur les flux de trésorerie

La principale méthode d'évaluation basée sur les flux de trésorerie est le DCF (discounted cash flow method). Cette méthode ramène tous les futurs flux de trésorerie disponibles au moment présent. Tous ces flux de trésorerie disponibles sont actualisés à l'aide d'un certain facteur d'actualisation qui compense la différence de temps entre la période future où les liquidités sont perçues et la période actuelle. Nos experts en évaluation disposent de modèles spéciaux dans lesquels toutes les variables peuvent être insérées après une étude détaillée de l'entreprise. Le résultat final est une évaluation de la société basée sur les flux de trésorerie futurs.

Le facteur d'actualisation utilisé est souvent le coût moyen pondéré du capital (à la fois des capitaux propres et de la dette). Les flux de trésorerie actualisés peuvent être comparés au coût actuel de l'investissement pour déterminer si l'opportunité d'investissement est bonne. En théorie, les méthodes d'évaluation basées sur les flux de trésorerie sont bonnes, car elles sont tournées vers l'avenir et tiennent compte de la trésorerie disponible générée. L'inconvénient, comme pour de nombreuses méthodes, est que l'évaluation dépend des données insérées dans le modèle et de l'exactitude des chiffres, qui n'est souvent connue qu'a posteriori.

Autres types de méthodes d'évaluation

Il existe plusieurs autres méthodes d'évaluation, mais beaucoup sont liées à celles mentionnées ci-dessus. L'analyse de la valeur économique est un autre modèle d'évaluation qui peut être utilisé. Cette méthode compare la valeur à deux périodes différentes dans le temps et examine la différence pour expliquer quelle valeur a été ajoutée par la direction.

L'analyse des options réelles est une autre méthode d'évaluation. Elle s'appuie sur les flux de trésorerie mais est fondée sur des modèles d'évaluation des options au lieu des modèles DCF. L'analyse des options réelles n'est pratiquement jamais utilisée pour évaluer une société entière. Cette méthode d'évaluation s'avère utile lorsqu'une société a des possibilités d'investissement qui présentent des caractéristiques semblables à celles des options. Ces caractéristiques sont généralement difficiles, voire impossibles, à saisir à l'aide des modèles DCF.

Informations sur les méthodes d'évaluation

Nous avons des conseillers qui parlent votre langue maternelle et qui ont de l'expérience dans l'optimisation des entreprises pour une vente d'entreprise. Nous sommes heureux de partager ces connaissances et de vous donner des conseils gratuits sur les éléments à prendre en compte pour optimiser votre entreprise en vue d'une vente. Vous souhaitez obtenir de l'aide pour augmenter la valeur de votre entreprise dès aujourd'hui ? N'hésitez pas à nous contacter.

Les évaluations ne représentent qu'une petite mais importante partie du processus de fusion et d'acquisition. Peut-être souhaitez-vous en avoir une vue d'ensemble ? Les pages ci-dessous peuvent vous donner un meilleur aperçu et vous diriger vers d'autres informations approfondies.

Demandez plus d'informations sur les méthodes d'évaluation pour votre entreprise

Confidentialité(Obligatoire)
fr_FRFrançais