Sélectionner une page

Coûts de la vente d'une entreprise

    Coûts de la vente d'une entreprise en Europe

    Cette page donne un aperçu des coûts de la vente d'une entreprise en Europe. Nous n'examinons pas seulement les frais réels que nous indiquons ci-dessous, mais nous considérons les coûts dans une perspective beaucoup plus large. Vendre une entreprise, c'est vendre l'œuvre de votre vie. Il s'agit donc d'une décision très importante qui doit être exécutée correctement. Quels sont les coûts si vous parlez ou vendez au mauvais acheteur et que vous vous retrouvez sans vente, avec des difficultés à recevoir les paiements (complément de prix) ou avec une entreprise détruite des années plus tard ?

    Une préparation adéquate pour contrôler les coûts est nécessaire. Visitez le site comment préparer la vente d'une entreprise pour avoir un aperçu d'une préparation efficace. Une planification inadéquate se traduira par un processus de vente prolongé et un gaspillage d'argent. Lorsque vous effectuez le travail préparatoire, vous commencez à ajouter de la valeur à votre entreprise avant même d'entamer le processus de vente proprement dit. Lire comment augmenter la valeur de votre entreprise pour ajouter le maximum de valeur.

    Nous rencontrons de nombreux vendeurs d'entreprises européennes et avons vu un grand nombre de ventes d'entreprises. Nous voyons des propriétaires d'entreprises ayant des attentes et des stratégies de vente différentes. Sur la base de ces connaissances, nous essayons de vous donner un avis objectif sur les différentes options et les avantages ou inconvénients de chaque alternative. C'est ensuite à vous de prendre une décision sur la manière de vendre votre entreprise en Europe.

    Les raisons de vendre une entreprise en Europe

    Lorsque vous envisagez de vendre votre entreprise, il peut y avoir de nombreuses raisons à cela. Chaque propriétaire d'entreprise est différent et a son propre parcours et ses propres projets.

    Voici quelques raisons de vendre votre entreprise :

    • Retraite
    • Se concentrer sur d'autres activités
    • Consolidation dans votre secteur
    • Des économies d'échelle sont nécessaires pour survivre
    • La poursuite du développement est trop gourmande en capital

    Quelles sont les options ou stratégies lors de la vente d'une entreprise en Europe ?

    La première option consiste à réaliser une vente d'entreprise entièrement par vous-même. Nous avons vu des cas où un propriétaire d'entreprise a lancé lui-même une vente en parlant à différents acheteurs l'un après l'autre. Après avoir parlé au premier acheteur, il s'est rendu compte à un stade extrêmement tardif que cet acheteur avait besoin qu'il reste dans l'entreprise. Il n'était pas idéal pour lui de rester actif dans les opérations après une vente, car il voulait prendre sa retraite. Les frais de voyage de la Turquie à l'Italie et le temps consacré à de nombreuses réunions ont été gaspillés. En parlant avec un deuxième acheteur allemand, le vendeur s'est rendu compte tardivement que l'acheteur ne pouvait pas payer l'évaluation qu'il avait en tête. Il est difficile de quantifier les coûts réels en fonction du temps passé, mais il est clair que si cette énergie avait été investie dans la croissance de l'entreprise, elle aurait été plus judicieusement dépensée. Cela aurait pu l'aider à obtenir une valorisation plus élevée lors de la conclusion d'une vente.

    La deuxième option consiste à obtenir l'aide active de conseillers en fusions et acquisitions comme l'équipe de CFIE pour la vente de l'entreprise. Cela inclut la préparation d'une documentation détaillée et la mise en relation avec différents acheteurs. Les chances d'optimiser le prix de vente sont plus élevées de cette façon.

    Une troisième option, si vous êtes totalement opposé au paiement d'honoraires, est la possibilité de inscrivez votre entreprise gratuitement sur le site web de la CFIE.

    Qui m'aide à vendre une entreprise en Europe ?

    Plusieurs choix s'offrent à vous lorsque vous entamez le processus de vente d'une entreprise en Europe. Vous pouvez le faire vous-même ou demander l'aide de différents types d'organisations. Vous trouverez ci-dessous une liste de personnes susceptibles de vous aider dans le processus de vente d'une entreprise.

    Qui vous aide à vendre une entreprise :

    • Vous-même
    • Votre avocat
    • Votre comptable
    • Un conseiller en fusions et acquisitions
    • Un conseiller CFIE M&A

    Si vous décidez de faire appel à un conseiller en fusions et acquisitions, vous avez encore le choix entre de nombreuses options. Où trouver votre conseiller en fusions et acquisitions :

    • Grand bureau international
    • Petit bureau international
    • Bureau local
    • Réseau général M&A
    • Réseau de spécialistes des fusions et acquisitions

    L'équipe de CFIE a une solide expérience de votre secteur d'activité, ce qui est bénéfique à bien des égards lors de la vente de votre entreprise. Elle améliore les chances de réussite de la vente et augmente le prix que vous obtiendrez pour votre entreprise.

    Téléchargez notre Présentation M&A et découvrez pourquoi un conseiller CFIE est la solution la plus adaptée à la vente de votre entreprise.

    Les coûts de la vente d'une entreprise en Europe
    Les coûts liés à la vente d'une entreprise sont nombreux. D'après notre expérience, les vendeurs mettent souvent l'accent sur le paiement effectif à un conseiller pour la recherche d'acheteurs appropriés. Bien entendu, il est tout à fait justifié qu'un vendeur souhaite maintenir les coûts liés à la vente d'une entreprise à un niveau bas. Cependant, nous souhaitons également vous expliquer quels sont les risques si vous essayez des méthodes moins professionnelles. Vous risquez de recevoir un montant inférieur pour votre entreprise ou, pire encore, de ne pas pouvoir la vendre du tout.

    Voici un aperçu de certains des coûts liés à la vente de votre entreprise

    • Vos propres coûts (et ceux de l'entreprise)
      • Réunions et voyages
      • Préparation des documents
    • Honoraires du conseiller en fusions et acquisitions
    • Coûts supplémentaires
      • Évaluations
      • Conseils fiscaux et juridiques
    • Le coût des mauvais conseils en matière de fusions et acquisitions
      • Prix bas
      • Processus prolongé
      • Ressources gaspillées

    La valeur ajoutée du recours à un conseiller en fusions et acquisitions pour la vente d'une entreprise

    Étant donné qu'un conseiller est relativement coûteux, il doit faire preuve de valeur ajoutée. Nous pensons que la décision d'opter pour une vente active d'entreprise présente de nombreux avantages.

    Voici quelques exemples de la valeur ajoutée qu'un conseiller en fusions et acquisitions peut apporter

    • Augmenter les chances de vendre réellement votre entreprise
    • Obtenir un prix de vente plus élevé (souvent, le revenu supplémentaire compense largement les coûts d'un conseiller).
    • Trouver des acheteurs plus appropriés
    • Réduire au maximum la charge de travail et le stress du propriétaire d'une entreprise.

    Frais réels de vente d'une entreprise en Europe

    Les honoraires des conseillers en fusions et acquisitions sont entourés d'un grand secret. Le coût réel de la vente d'une entreprise facturé par les conseillers diffère énormément. Nous voyons d'innombrables propositions différentes de concurrents. Par rapport aux mandats buy-side, nous constatons généralement un montant fixe plus élevé pour démarrer un projet de fusion et d'acquisition. La raison principale est qu'une documentation détaillée concernant l'entreprise doit être établie. Nous décrivons ci-dessous un aperçu des structures de paiement que nous rencontrons sur le marché.

    Les structures d'honoraires des conseillers en fusions et acquisitions que nous rencontrons sur le marché (pour les mandats sell-side) :

    • No cure no pay" - pas de coûts fixes du tout + formule Lehman [1] pour le succès
    • Basé sur la performance - 4 000 EUR de frais de bureau + 10 000 EUR de frais d'engagement (pour l'élaboration de la documentation de l'entreprise) + commission de succès.
    • Abonnement - 4 000 EUR de frais de bureau + nombre fixe de jours par mois à 1 500 EUR (au moins 3 jours pendant au moins 5 mois) + 2,5% de frais de succès.
    • À l'heure - 2 000 EUR de frais de bureau et 95 à 500 EUR par heure. Ces heures sont vendues par blocs de 4 à 8 heures - pas de frais de dossier (ou 1% si convenu).

    Nous établissons normalement un accord sur mesure pour chaque client en fonction du contexte et des exigences de chaque vendeur. Cette offre dépend de beaucoup d'éléments et nous préférons en discuter avec vous personnellement. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont nous pouvons vous aider dans le processus de vente d'une entreprise et sur les coûts associés.

    Informations sur les coûts de la vente d'une entreprise

    Si vous avez des questions sur les coûts de la vente de votre entreprise, n'hésitez pas à nous contacter. Vous souhaitez peut-être savoir quels sont les coûts d'un conseiller CFIE. Dans ce cas, nous vous suggérons de choisir votre conseiller en conseillers internationaux en fusions et acquisitions et nous vous ferons un devis.

    [1] A qui est utilisée assez souvent. La formule de Lehman pour les honoraires de réussite est déterminée comme suit :
    * 5% sur les premiers 1 000 000 EUR, plus
    * 4% sur le second 1.000.000 EUR, plus
    * 3% sur le troisième 1.000.000 EUR, plus
    * 2% sur le quatrième 1.000.000 EUR, plus
    * 1% sur tout ce qui est supérieur à 4.000.000 EUR

    Demandez plus d'informations sur les coûts de la vente d'une entreprise

    ConfidentialitéPas de doublons
    fr_FRFrançais