Coûts d'un rachat d'entreprise en Europe


Coûts d'un rachat d'entreprise en Europe

Ce document donne un aperçu des coûts de rachat d'une entreprise en Europe. Le rachat d'une entreprise fait partie de la stratégie de croissance de votre entreprise et doit être exécuté correctement. Nous ne regardons pas seulement les coûts réels, dont nous parlons plus loin dans le document, mais nous considérons les coûts dans une perspective beaucoup plus large. Quels sont les coûts si vous rachetez la mauvaise entreprise et devez réparer cela lors du processus post-acquisition ou, pire, des années plus tard ?

Obtenez un devis

Obtenez un aperçu détaillé de tous les coûts liés à un rachat d’entreprise.

Coûts d'un rachat d'entreprise en Europe

Coûts de rachat d'une entreprise

Nous rencontrons beaucoup d'acheteurs pour des entreprises européennes et avons vu un grand nombre de rachats d'entreprises. Nous voyons également quelles entreprises ont réussi leurs acquisitions trois à cinq ans après le rachat. Sur la base de ces connaissances, nous essayons de vous donner des informations sur les aspects à considérer lorsque vous voulez racheter une entreprise en Europe.

Objectifs d’un rachat d’entreprise en Europe

Lorsque vous rachetez une entreprise et évaluez les coûts éventuels, nous vous suggérons de commencer par revenir à la stratégie de votre entreprise. Quelle est la stratégie de votre entreprise et que souhaitez-vous réaliser avec une éventuelle acquisition ? Une acquisition est-elle la meilleure méthode pour se développer ? Comment cela se compare-t-il, par exemple, à un investissement greenfield dans un pays étranger ?

Voici une liste d'objectifs possibles lors du rachat d'une entreprise :

  • Développer sa part de marché (via un accès à de nouveaux marchés)
  • Développer ses produits (via un accès à de nouveaux produits ou services)
  • Réaliser des économies d'échelle
  • Créer des synergies

Le rachat d'une entreprise peut être la meilleure option pour atteindre votre objectif. Visitez la page Avantages de reprendre une entreprise existante pour un aperçu complet.

À quel point connaissez-vous votre marché et vos entreprises cibles ?

Vous devez établir à quel point vous connaissez le pays dans lequel vous souhaitez effectuer une acquisition. Connaissez-vous déjà des entreprises cibles dans ce pays qui pourraient vous intéresser ? Votre connaissance du marché cible détermine s'il peut être judicieux d'effectuer une analyse du marché avant de lancer le processus de fusions-acquisitions. Pour les entreprises qui réalisent des acquisitions plus importantes, nous effectuons souvent des études détaillées avant de lancer ce processus. Cela signifie que nous calculons les synergies et les rendements financiers individuellement, pour chaque entreprise cible. Vous pouvez également faire cela de manière moins détaillée et vous contenter de lister des cibles potentielles et de comparer les avantages d'une acquisition, entreprise par entreprise. Si vous avez une connaissance limitée du marché, cela pourrait vous permettre de mieux visualiser l'entreprise la plus appropriée et, surtout, ce que vous pouvez réaliser avec une acquisition.

Quelles sont les options ou stratégies lors du rachat d'une entreprise en Europe ?

Vous pouvez choisir une option de luxe avec un conseiller qui étudie le marché pour vous et réalise des présentations détaillées sur des cibles individuelles. Dans le cas d'acquisitions plus importantes, cela pourrait être l’option la plus appropriée. Nous observons souvent le contraire dans les acquisitions faites par des fonds de Private Equity, qui paient une commission (success fee) pour la présentation d'une entreprise ouverte à la vente. Dans les industries du transport et logistique, beaucoup d'acheteurs paient des commissions pour qu’on leur présente des cibles appropriées ouvertes à la vente. Le risque de cette approche pour un acheteur est de ne pas voir toutes les entreprises ouvertes à une vente. Par conséquent, vous pourriez finir par manquer la cible la plus appropriée et racheter une entreprise de moindre qualité.

Qui vous aide à racheter une entreprise en Europe ?

Il existe différentes options lorsque vous cherchez à racheter une entreprise en Europe. Vous pouvez le faire vous-même ou demander de l'aide auprès de plusieurs types d'organisations. Voici une liste de personnes pouvant vous aider dans le processus d'acquisition.

Qui vous aide à racheter une entreprise :

  • Vous-même
  • Votre avocat
  • Votre comptable
  • Un conseiller en fusions-acquisitions
  • Un conseiller CFIE en fusions-acquisitions

L'équipe de CFIE a une solide expérience dans votre secteur, ce qui est bénéfique à bien des égards. Il vous évite de racheter une cible qui ne vous convient pas. Nous mettons à votre disposition un conseiller en fusions-acquisitions qui parle votre langue. Visitez la page conseillers M&A pour sélectionner le conseiller le plus approprié.

Les coûts de rachat d'une entreprise

Il y a beaucoup de coûts liés à une acquisition et vous devez réfléchir à deux fois avant de commencer le processus. D'après notre expérience, nous constatons que, souvent, les acheteurs accordent une grande importance au coût pour engager un conseiller dans la recherche de cibles appropriées. Bien sûr, il est tout à fait justifié qu'un acheteur veuille minimiser ses coûts de rachat d’entreprise. Cependant, nous tenons également à souligner que l'acheteur engagera plus de frais plus tard dans le processus : les frais juridiques, la due diligence et d'autres coûts liés aux transactions. En outre, il y a beaucoup de coûts (cachés) éventuels qui peuvent apparaître si une transaction n'apporte pas ce que l'on espérait.

Les coûts (cachés) de rachat d'une entreprise :

  • Coûts de recherche pour déterminer la bonne décision et la bonne stratégie
  • Coût pour le suivi des bons spécialistes
  • Honoraires pour les conseillers et frais engagés par les employés internes
  • Charge de travail et déplacements au cours du processus
  • Frais liés à de mauvais conseils ou de mauvaises décisions
  • Coûts dus à une mauvaise transaction devant être réparée après l'acquisition
  • Pertes dues à des revenus inférieurs aux prévisions de la société acquise

Coûts réels de rachat d'une entreprise en Europe

Il y a beaucoup de secrets autour des tarifs des conseillers en fusions-acquisitions. Les coûts réels pour l’acquisition d'une société facturés par les conseillers diffèrent énormément, comme nous le voyons chez nos concurrents. Parfois, nous sommes stupéfaits par l’importance des frais fixes et d'autres fois, nous nous demandons pourquoi un conseiller est prêt à consacrer autant de temps sans rémunération fixe avec le risque qu'aucune transaction n'ait lieu au final. Nous proposons ci-dessous un aperçu des structures de paiement que nous rencontrons sur le marché.

Structures de frais pour les conseillers M&A sur le marché :

  • « No cure no pay » - pas de coûts fixes + formule de Lehman (1 en cas de succès
  • « No cure no pay » - 4 000 euros de frais de bureau + commission de succès (allant de 2 % à 5 %)
  • « Rémunération au rendement » - 4 000 euros de frais de bureau + 4 000 euros de commission d'engagement + 2 000 euros pour chaque conseiller supplémentaire + commission de succès
  • « Abonnement » - 4 000 euros de frais de bureau + un nombre fixe de jours chaque mois à 1 500 euros par jour (au moins 3 jours pour au moins 5 mois) + 2,5 % de commission de succès
  • « À l'heure » - 2 000 euros de frais de bureau et 95 à 500 euros pour chaque heure par tranche de 4 heures - pas de commission de succès (ou 1 % si convenu)

Normalement, nous faisons un accord sur mesure pour chaque client en fonction de l’expérience de chaque acheteur. Cette offre dépend de beaucoup d’aspects et nous préférons en discuter avec vous personnellement. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont nous pouvons vous aider dans le processus d'acquisition et sur les coûts associés.  Téléchargez notre présentation générale pour l'historique de notre réseau M&A et de nos conseillers.

La qualité est un autre facteur clé concernant les coûts de rachat d'une entreprise. Les aspects légaux doivent être correctement réalisés, ou votre acquisition pourrait finir par être un désastre. Visitez la page documents juridiques dans un rachat d'entreprise pour vous faire une idée. Si vos projets sont sérieux, vous pouvez déjà commencer à vous préparer en visitant la page préparatifs pour le rachat d'une entreprise.

(1 La formule de Lehman est une formule très souvent utilisée :

* 5 % sur le premier million d’euros, plus

* 4 % sur le second million d’euros, plus

* 3 % sur le troisième million d’euros, plus

* 2 % sur le quatrième million d’euros, plus

* 1 % sur tout ce qui est supérieur à 4 000 000 d’euros